15 octobre 2009

Prologue

Rencontrer New York, c’est comme faire la connaissance d’une actrice que l’on admire – on la connaît sans la connaître. On l’a vue tant de fois sur écran. On connaît ses mimiques, les traits de son visage. Le son de sa voix. Il ne manque que peu de choses – et pourtant. Il manque sa spontanéité, hors champ. C’est à la rencontre de New York que j’étais partie. Nous avons fait connaissance. Elle est fidèle à ce que je connais d’elle, par écran interposé – haute et bruyante, chamarrée et grouillante, lumineuse et fière. ... [Lire la suite]
Posté par Secotine and so à 13:18 - - Commentaires [9] - Permalien [#]

25 juin 2009

La perspective ...

Puisqu'on est dans les voyages... Il est temps de repartir. Oh non, pas tout de suite, c'est trop tôt. Une destination qui se murit, qui s'apprivoise, parce que ce n'est pas forcément celle-ci qu'on aurait, spontanément, choisi sur une carte. Mes points de chute sont le fait des circonstances. Pas de vacances minutieusement posées à l'avance. De catalogues feuilletés à en user les pages. De destination choisie avec gourmandise et luxe, comme devant la vitrine de Ladurée (alors, violette ou citron ?). Non, mes départs sont souvent... [Lire la suite]
Posté par Secotine and so à 08:20 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
12 juin 2009

Moscou, 3 fois

J'ai 7 ans. Les touristes Japonais me prennent en photo sur la place Rouge. J'ai beau être bien blonde, mon K-way bien rouge n'a rien de très soviétique. Savent ils leur méprise ?On est à l'aéroport, et je ne comprends pas bien pourquoi les gens prononcent le nom de ce pays "Lûrs" alors que c'est un sigle et qu'on le prononce "Lû-èr-èss-èss".On est à Moscou, et en sortant du restaurant de notre hôtel, un monsieur me glisse dans la main un chocolat très local. Sans doute parce que des petites touristes comme moi, on... [Lire la suite]
Posté par Secotine and so à 15:47 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
07 avril 2009

Réminiscences

Le ruban de bitume noir, tout droit à l’infini au milieu du paysage flamboyant d’une fin de journée. A gauche, dans la plaine rocailleuse, l’ébauche des compagnons de Monument Valley. Les vitres dorées du Mandala Bay à travers le pare-brise teinté. Le décor de pacotille des autres hôtels, carton pâte infantile et superficiel. Les néons qui déchirent la nuit désertique, agitation humaine dérisoire au milieu de nulle part. Le sifflement du rattlesnake, à quelques pas de moi, lors de la découverte d’une ville... [Lire la suite]
Posté par Secotine and so à 11:06 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
13 juin 2008

Il est temps que je vous parle ....

Découvrez Kevin Shields! Ce matin, en rangeant intensément ma bibliothèque, je suis retombée sur des photos poussiéreuses. Le paquet était imposant, j'ai donc pris un instant pour les regarder. 2005, mois d'août. Le voyage était prévu de longue date, il avait fallu s'organiser, poser presque 3 semaines de congés. Eplucher le net à la recherche des meilleurs tarifs pour les billets d'avion. Demander des visas et envoyer nos passeports à Paris. Les récupérer avec un joli sticker estampillé à nos noms, et plein de... [Lire la suite]
Posté par Secotine and so à 11:48 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
03 juin 2008

Ile verte

Voyage très local que celui d'aujourd'hui, dans un petit morceau de ville, appendice étrange à quelques pas du brouhaha du centre névralgique, là où tout se décide, où tout s'achète et se vend, où passent les trams et les voitures, impatientes d'en découdre avec le bitume et les pavés dès que le feu passe au vert. Oui aujourd'hui, à quelques pas du monde contemporain, du monde des humains connectés, je flâne entre ces quelques rues oubliées ou presque de l'homme. Maisons individuelles cossues datant du début d'un... [Lire la suite]
Posté par Secotine and so à 09:35 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

13 mai 2008

Mer du Nord et contre courant

La France entière, la société, les gens, les familles ont depuis longtemps jeté leur dévolu sur les plages méridionales, préféré se dorer au soleil, enfiler des bikinis et se tartiner de crème solaire, écouter les grillons avec un verre de 51 en main sous les pins. En septembre, les familles arborent un bronzage insolent, comparent entre deux olives apéritives au gout déjà nostalgique les plages, les campings et les gites de Palavas ou ceux de Saint Trop. A contrario, mon enfance a été baignée de contre courant. Alors que les... [Lire la suite]
Posté par Secotine and so à 10:07 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
06 mai 2008

En partance... Toujours en partance...

Depuis toute petite, j'aime les aéroports. Depuis ce jour de 1983 ou, collée à la fenêtre double vitrage du Sofitel de Roissy, je regardais passer tous les avions sur le tarmac, et déjà, je me familiarisais avec les sigles peints sur les queues des Boeing. C'était si ... exotique : Japan Airlines, Air Afrique, Air Inter, Pan Am... Noms de compagnies aujourd'hui délicieusement désuets, c'était le (bon) temps des compagnies nationales, celles qui portaient haut les couleurs de leur nation à l'étranger. Ou le costume... [Lire la suite]
Posté par Secotine and so à 10:43 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
29 avril 2008

8 à la maison, bienvenue chez les Mormons...

La société américaine, telle que je l'ai vue, ne m'a pas vraiment surprise. Familles, couples, jeunes, vieux, gros, latinos, noirs. J'étais prête à ça. Et puis nous avons avancé vers l'est, en direction de l'Utah, et ma perception des choses a un peu changé. Le Routard, notre bible locale, nous indiquait qu'on entrait, en Utah, chez les Mormons. Bon, c'est bien ça. Et puis nous avons franchi l'entrée d'un parc national, celui de Zion (tiens, un nom bien biblique) et suivi les très balisés sentiers de randonnée (note : pas de... [Lire la suite]
Posté par Secotine and so à 21:15 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
25 avril 2008

Un instant d'Amérique (God Bless America quand même)

Ecoutez juste ce titre : C'était le 17 avril, sur KZMU la radio qui jouait sur notre auto radio. J'ai écrit "Ray Charles chante America alors que nous traversons les plaines infinies de l'Utah, et c'est tout simplement parfait". Fin d'après midi dans ces plaines, soleil rasant, la carte postale parfaite dont j'avais besoin. Je vous l'envoie par blog interposé. J'avais des images d'Amérique, fabriquées de toutes pièces avec de vieux souvenirs aux coins cornés, des visions cinématographiques, le... [Lire la suite]
Posté par Secotine and so à 20:53 - - Commentaires [3] - Permalien [#]