13 avril 2010

Business, as usual

Tous les matins elle s’assied en face de moi. Conversations à bâtons rompus au fil de la journée, échange d’expériences et parfois de ragots. Tous les matins, le rituel du thé, de la bouilloire électrique, du choix du sachet ad hoc, et le rinçage des tasses. Tous les jours, elle passe dans le bureau. Tenues décontractées, l’humeur râleuse, elle s’arrête pour discuter et critiquer. Tous les midis, elle décline nos invitations à déjeuner et reste concentrée devant son écran. On la retrouve invariablement dehors, en grande... [Lire la suite]
Posté par Secotine and so à 13:33 - Commentaires [5] - Permalien [#]

14 mars 2010

La terrasse

Ca n'était pas prévu comme cela. L'aménagement de cette charpente devait donner un peu d'air et d'espace. Et surtout, servir à étendre le linge. Etendage de luxe, l'ouvrage fut confié à un voisin expert et charpentier. De l'utile. De l'utilitaire. Entre les jours de neige, le chantier avançait peu à peu. Le jour déclinant ne me permettait pas d'apprécier sa progression, et le froid aidant, je m'attardais peu dehors au fur et à mesure que montaient les poutres. A la faveur d'un dimanche, je suis allée voir d'en bas. Ah oui,... [Lire la suite]
Posté par Secotine and so à 14:46 - Commentaires [8] - Permalien [#]
09 mars 2010

Il arrive tard, mais je l'avais promis à Telle. (et aussi un peu inspiré par le dernier com' de Lilou) Il reste d'elle peu de choses. Sa présence est furtive, discrète. Surprenante, aussi, comme ces dessins griffonés dans mes si nombreux livres d'enfants. Personnages dessinés au feutre. Pieds en dedans, toujours. Il reste d'elle peu de choses, mais elles sont bien là pourtant. Nos visages qui, avec le temps, finissent par se ressembler un peu. Son prénom dans celui d'une toute petite fille. Il reste ces images que le temps... [Lire la suite]
Posté par Secotine and so à 21:24 - Commentaires [7] - Permalien [#]
02 mars 2010

Trentenaires

Longtemps. C'était il y a longtemps. La vie, selon moi à l'époque, ne pouvait démarrer qu'à vingt ans. Age magnifié, vingt ans. Majeur et responsable, maitre de soi et - la jeunesse aidant, le monde à conquérir. Pourtant. Pourtant, le revers des vingt ans, c'est qu'on est trop jeune, ou pas assez. Généralement trop. Trop pour avoir un job, de l'expérience, être crédible. On apprend. L'apprentissage est long. Vingt ans, pourtant. Le monde à conquérir. Et qu'ai-je fait de mes vingt ans ? Age de tous les possibles, pourtant. ... [Lire la suite]
Posté par Secotine and so à 21:13 - Commentaires [11] - Permalien [#]
02 février 2010

Le cercle

Rond, très rond, et surtout bien fermé. Le cercle de ma journée. Immuable rituel, quotidien répété à l'infini, sans échappatoire, sans cassure. La quadrature du cercle, la pièce sans angles, on tourne et on tourne encore. Je tourne. Le cercle de mes connaissances. Rond encore, et toujours bien fermé. Toujours le quotidien qui m'impose de voir les mêmes visages, chaque jour. Pas un de plus, pas un de moins. Ronds les visages et rondes les journées. Pas d'échappatoire. Le cercle de l'emploi du temps. Il rebondit de temps à... [Lire la suite]
Posté par Secotine and so à 21:08 - Commentaires [16] - Permalien [#]
25 janvier 2010

On ne vit que trois fois, environ

Et pas vraiment plus, en fin de compte. Au delà, on tombe dans les limbes, le flou historique et on ne s'appartient plus vraiment. On s'inscrit dans une dimension historique qui nous échappe, on tombe dans le domaine public pour figurer dans les livres d'histoire, sans doute, au chapitre "société" d'un temps désormais révolu. Conjuguer sa propre vie en la projetant au delà de notre existence terrestre, voila qui nous fait vivre un peu plus mais pas tellement. Bien sur, les croyants iront plus loin dans le raisonnement,... [Lire la suite]
Posté par Secotine and so à 20:43 - Commentaires [18] - Permalien [#]

20 janvier 2010

Les assistantes

Avant, on les appelait « secrétaires ». Avant, on faisait des études pour devenir secrétaire, on s’enorgueillissait de connaître la sténo, de taper vite et bien. On a nourri les fantasmes les plus fous, jupe droite et bas couture, dans un monde professionnel dominé par l’homme. Aujourd’hui, elles sont « assistantes », de tous poils et de toute sorte. Terme un peu ravaudé pour désigner celle qui est là. Qui fait plus qu’une secrétaire, parce que – oh mon Dieu, être secrétaire, de nos jours, ça n’existe plus. C’est trop suranné,... [Lire la suite]
Posté par Secotine and so à 13:00 - Commentaires [5] - Permalien [#]
17 décembre 2009

Frères & soeurs

(waouh deux posts pour le prix d'un ce soir, vous êtes gatés ... en revanche n'attendez plus rien avant le 15 janvier :-) J'écrivais à l'instant chez Agathe que j'attrapais les morceaux de bonheur là où ils sont. Deux enfants qui jouent dans la même baignoire. Le frère et la soeur, tissant à maille serrées une relation fine et précieuse, pas plus tard que ce soir. Dans les yeux de la cadette, toute l'admiration qu'elle porte à son ainé, pourtant encore tout petit garçon. Une salle de bains inondée, parsemée de gouttes d'eau et tout... [Lire la suite]
Posté par Secotine and so à 22:11 - Commentaires [8] - Permalien [#]
17 décembre 2009

L'Attente ...

Etonnamment, j'attends. Je m'offre ce luxe somptueux, dans le tumulte des journées sans fin. Je lève les yeux de mon écran, de temps à autres. Ils guettent à travers la grande baie vitrée de mon bureau. Mais non, rien ne vient. Le ciel s'offre même l'insolence de virer au bleu, discrètement, sous des nuages éthérés et effilochés. Plusieurs matins, j'ai pensé voir par la fenêtre de ma chambre, alors que le jour est encore loin. Mais non. La terre est toujours noire, il n'a pas neigé. On nous annonce un blanc ouragan, mais ici... [Lire la suite]
Posté par Secotine and so à 21:48 - Commentaires [3] - Permalien [#]
04 décembre 2009

Le temps d'une inspiration

J'aime l'hiver, je l'ai sans doute déjà dit. Saison délaissée, désaimée au profit d'un tapageur été aux couleurs éclatantes et à la bonne humeur obligatoire. Oui, j'aime cet hiver ou l'on se recroqueville, ou l'on se cache sous de lourds manteaux, et ou aucun chanteur de pop aussi passager qu'une étoile filante ne vient vous marteler la tête de ses rythmes sautillants. Voila ou je veux en venir. J'ai trouvé, cet hiver, la panoplie musicale parfaite. Alors que les chansons veloutées et dépouillées s'égrènent au fur et à mesure... [Lire la suite]
Posté par Secotine and so à 10:58 - Commentaires [9] - Permalien [#]