23 janvier 2009

London Calling

J'aurai aimé avoir le temps de participer au challenge de Madame Capo mais ... le temps m'a manqué. Cependant, je ne renonce pas et vous livrerai ma version du God Save the Queen en candidate libre, juste pour le plaisir. Un peu plus tard, hein ...
Posté par Secotine and so à 09:46 - Commentaires [5] - Permalien [#]

23 janvier 2009

La pluie, enfin ...

Discover Lloyd Cole! Ce blog commence de plus en plus à ressembler à une chronique météo, mais j’avais envie de partager tout cela. La pluie, enfin, a remplacé la neige ici, trempant et détrempant la campagne environnante, rendant plus menaçante la silhouette des arbres dénudés, attristant un hivernal paysage assez morose. La pluie, enfin, qui lave et relave nos atmosphères, humidifie nos maisons et nous change d’un froid sec à la limite de l’astringent, la norme dans la région. La pluie enfin, apanage... [Lire la suite]
Posté par Secotine and so à 09:44 - Commentaires [2] - Permalien [#]
14 janvier 2009

Fragments parallèles

Découvrez Black! Posons le décor : une salle à manger, un matin de semaine. La table du petit déjeuner est mise et une certaine animation règne sur la scène entre les trois protagonistes, les deux parents et leur enfant. Celui ci agité, refuse de déjeuner, ses parents lui font remarquer entre deux bouchées que l’heure tourne. L’enfant remue sur sa chaise, papillone, les tartines passent de main en main, les bols se vident et oui, l’heure tourne. Le père prend la pile de journaux, papier léger glacé aux... [Lire la suite]
Posté par Secotine and so à 11:13 - Commentaires [9] - Permalien [#]
12 janvier 2009

Ma vie sur le oueb

Découvrez Lloyd Cole! Je me demande souvent comment mon père considère mon agilité à manier un ordinateur. Pas plus tard qu’hier, alors que je tripotais mille boutons et lançais d’autres programmes depuis mon Laptop sous ses yeux un peu perdus. J’ai grandi avec, sans doute comme vous toutes/tous. Fait mes débuts avec l’Amstrad de l’école et puis un jour les PC sont arrivés dans nos foyers. Puis les profs ont exigé des mémoires tapés. Et puis le boulot. Et puis Internet. Ma première adresse mail fut... [Lire la suite]
Posté par Secotine and so à 11:10 - Commentaires [9] - Permalien [#]
08 janvier 2009

Black out

Lorsque j’étais enfant, nous ne manquions de rien. Nous avions une maison, chauffée, de l’équipement en quantité, des vacances à foison. La vie coulait de source si facilement. Cette vie facile, faite de consommation et de vie capitaliste ne semblait jamais s’arrêter. Le temps d’une génération, le monde a changé. A l’heure ou ma génération enfante, le monde n’est plus le même. Les équilibres ont évolué. Nous ne sommes plus les gentils, les redresseurs de tort, les bons. D’autres peuples, dans le monde, se chargent de nous le... [Lire la suite]
Posté par Secotine and so à 10:13 - Commentaires [8] - Permalien [#]
05 janvier 2009

Grandir encore...

Parfois, je sursaute encore lorsqu'il m'appelle maman. La plupart du temps, ce nouvel identifiant me concernant est naturellement intégré, il ne me faut pas longtemps avant de répondre à l'enfant qui le prononce. Souvent, je suis émerveillée de l'écouter me dire mille choses avec ses mots, élucubrer cent hypothèses en confondant les locutions, les pronoms, les conjonctions. Mais me tenir ses raisonnements à lui. Souvent aussi, je souris en nous voyant tous les deux dans la glace joue contre joue, et en répétant mentalement les... [Lire la suite]
Posté par Secotine and so à 21:33 - Commentaires [12] - Permalien [#]

31 décembre 2008

Travelling arrière

C’est toujours en des termes un peu mélancoliques que je passe d’une année à l’autre. Revenir sur une ardoise désormais écrite et ineffaçable, projeter en l’air et faire des serments de pacotille, comme pour envisager une place nette pour l’année qui s’annonce, c’est finalement assez stérile. Afin de conjurer ce petit moment, je m’attache au trivial et au simple, comme boucler mon dossier et vider mes mails, gestes simples et rassurants. Imaginer qu’une année encore, vient de passer, glisse sur moi jusqu’au... [Lire la suite]
Posté par Secotine and so à 13:52 - Commentaires [12] - Permalien [#]
27 décembre 2008

Omn-i-kéa

il y a peu de temps, une grande enseigne suédoise jaune et bleue a ouvert ses portes dans mon agglomération. Longtemps attendue, son ouverture allait faciliter la vie d'un grand nombre de personnes... Inutile désormais de poser une journée de congés pour se rendre dans la grande métropole voisine, sa triste banlieue faite de centres commerciaux vieillissants, et consommer du suédois au gout de rareté. Non, désormais, nous aussi, on aurait nos bibliothèques Billy et des boulettes à la sauce sucrée. Skal ! Ce qui fut dit fut... [Lire la suite]
Posté par Secotine and so à 16:25 - Commentaires [5] - Permalien [#]
22 décembre 2008

blancs...

J'aime ces non-périodes qui précèdent ou succèdent immédiatement aux fêtes, ces jours entre deux eaux ou seuls les oubliés des congés payés restent au bureau. J'aime ces espèces de moment un peu hors du temps, hors du rythme ou la connivence fait les rapprochements. Ces moments de blanc au bureau, entre deux dindes et trois papillotes ou l'on range les dossiers, ou l'on se met à jour et ou l'on archive. Pas de bousculade à la machine à café le matin, tout est en suspens en attendant le retour de machin en vacances jusqu'au 5. ... [Lire la suite]
Posté par Secotine and so à 17:04 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
16 décembre 2008

snobisme alpin

il est temps de vous avouer un de mes snobismes, une position totalement rétrograde et parfaitement anti démocratique. Rhone-alpine je suis née, skieuse je suis devenue, snob je reste. (attention, âmes sensibles, je tape. un peu fort) Ici, on nait quasiment les skis aux pieds. Ici, si ce ne sont pas vos parents qui vous font chausser vos premières Nordica à 3 ans, l'école s'en charge dès le CE1. Ici, la polaire est de rigueur dans la garde robe, et puis pas une mais deux, trois, quatre. Pour certains, ce sera même le tee-shirt... [Lire la suite]
Posté par Secotine and so à 21:14 - Commentaires [8] - Permalien [#]